Un tuba à Annonay !

Ce jeudi 24 juin, un tuba s’est formé entre Annonay et Tournon.

Ce phénomène météorologique est assez rare mais non exceptionnel.

Essayons de comprendre sa formation !

Un tuba est la partie supérieure d’une tornade. Il n’atteint pas la surface terrestre. Il se forme dans un contexte de cellules orageuses.

Formation d’un orage

Un orage est un phénomène atmosphérique, caractérisé par une série d’éclairs et de coups de tonnerre. Un éclair peut se déclencher à l’intérieur du nuage, entre deux nuages, ou entre le nuage et le sol ou un aéronef (comme un avion).
Foudre, éclair et tonnerre sont classés parmi les électrométéores*.

L’orage est toujours lié à la présence d’un nuage de type cumulonimbus, dit aussi nuage d’orage.
Il est souvent accompagné par un ensemble de phénomènes violents : rafales de vent, précipitations intenses parfois sous forme de grêle et quelquefois vents rabattants, ou bien trombe ou tornade.


Les orages se forment lorsque l’atmosphère est instable, avec de l’air chaud près du sol et froid en altitude.

TOUT SAVOIR : LES ORAGES
Lire cette vidéo sur YouTube.

L’air réchauffé au sol et chargé de vapeur d’eau s’élève dans l’atmosphère. Lors de ce mouvement ascendant, l’air va se refroidir et la vapeur d’eau devient liquide tombant sous forme de pluie. Ce phénomène est courant.

Ce qui entraîne la formation d’orages est que la différence de températures entre l’air chaud au sol et l’air froid en altitude est importante.

L’orage est généralement un phénomène de courte durée : de quelques dizaines de minutes à quelques heures. 

Foudre, éclair et tonnerre

Lors d’un orage, l’éclair est le résultat visible de l’échauffement de l’air, tandis que le tonnerre est le bruit émis lors de la propagation de la vibration de l’air le long de cette décharge électrique.

En quelques millièmes de seconde, l’air atteint une température de 30 000 °C et subit une alternance de très fortes compressions et dilatations.

Ces mouvements brusques et successifs génèrent des ondes sonores à l’origine des claquements, grondements et roulements du tonnerre. Un éclair est désigné sous le nom de foudre lorsqu’il atteint soit la surface terrestre, soit un aéronef.

DATA MÉTÉO : LES ORAGES
Lire cette vidéo sur YouTube.

Formation d’une tornade

Une tornade est un tourbillon de vents violents se développant sous la base d’un cumulonimbus (nuage d’orage) et se prolongeant jusqu’à la surface terrestre.

Une tornade est rendue visible par les gouttelettes de condensation qui y naissent, formant une excroissance du nuage souvent en forme d’entonnoir (le tuba), et à la base par la poussière et les débris qu’elle aspire (le buisson). 

Il s’agit d’un phénomène assez bref et très localisé. En France, leur diamètre varie de quelques dizaines à plusieurs centaines de mètres, pour un parcours de quelques kilomètres et une durée de vie dépassant rarement 15 minutes.

Les fortes tornades sont produites par les orages (dans des conditions très instables, c’est-à-dire lorsque la température décroit rapidement avec l’altitude)

+

en présence d’une importante variation du vent avec l’altitude (phénomène appelé cisaillement de vent).

Les tornades se déplacent en moyenne à 50 km/h, mais, dans certains cas, elles dépassent 100 km/h. Dans l’hémisphère nord, la rotation de l’air dans les tornades est le plus souvent cyclonique (dans le sens contraire des aiguilles d’une montre).

Le tuba de Annonay

Un tuba est une excroissance à la base d’un nuage qui a pour origine des vents tourbillonnants à grande vitesse. Il peut prendre diverses formes et diverses tailles mais ne touche pas le sol, dans le cas contraire il s’agit d’une tornade.

Selon Frédéric Douay, prévisionniste à Météo-France à Bron, « ce n’est pas quelque chose d’exceptionnel. On en observe sous les super-cellules orageuses régulièrement. Là le tuba était bien formé c’est vrai. Souvent il y en a qui se forment, mais personne n’est là pour les observer. C’est vrai que le phénomène est précoce dans l’année. En général cela se produit en été. » 

Selon ce scientifique, le tuba n’a une durée de vie que de quelques dizaines de minutes, alors que la tornade peut continuer son chemin plusieurs heures. Le tuba ne fait aucun dégât tant qu’il ne touche pas le sol. 

Pour en savoir plus, on en parle ici :

Notion d’orages par MétéoFrance

Notion de tornades par MétéoFrance

Tuba et tornade par Météocontact

Article sur le tuba de Annonay

Vive la curiosité!

Mme VERKEST