Kanzi, le singe Bonobo

L’espèce bonobo

Les êtres vivants qui ont la parenté la plus proche de nous sont les chimpanzés. Il existe deux espèces : les chimpanzés et les bonobos.

JPEG - 48.2 ko
File:Leaping Bonobo.jpg

Comme l’Homme, ce sont des eucaryotes, animaux, vertébrés, gnathostomes, tétrapodes, amniotes, mammifères, catarhiniens, primates, hominoïdes, hominidés.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-3.png.

Arbre phylogénétique de l’Homme et des êtres vivants les plus proches

Homininés : Homo et lignée humaine
Paninés : Chimpanzé et bonobo
Gorillinés : Gorille
Pongidés : Orang-outan
Hylobatidés : Gibbon et Siamang

la nature, faune, zoo, jungle, Afrique, mammifère, faune, primate, chimpanzé, singe, vertébré, Bonobo, Gorille occidental, grand singe, Chimpanzé commun, Lola ya bonobo, République Démocratique du Congo, Kinshasa, Pan paniscus

Ils vivent en société en Afrique centrale. La différence est que la société du bonobo est matriacale, pacifiste et se base sur le principe « faîtes l’amour, pas la guerre » au sens littéral.

JPEG - 77.2 koModifié d’après : K. Prüfer et al., « The bonobo genome compared with the chimpanzee and human genomes », Nature, 486, 527-531

« Grâce à ‘l’horloge moléculaire’ – façon d’estimer la date de divergence entre 2 lignées à partir des écarts entre leur ADN –, les 0,4 % de différence entre le génome du bonobo et celui du chimpanzé tendent à confirmer l’hypothèse selon laquelle la formation du fleuve Congo, à partir de -2 Ma environ, a amorcé la séparation des 2 populations. »

Pour en savoir plus, sur le site www.svt.ac-creteil.fr

Histoire de Kanzi, un singe bonobo

Portrait de Kanzi 2

Un portrait de Kanzi pris dans l’enceinte extérieure. (Kevin Miyazaki)

Né le 28 octobre 1980 au zoo de San Diego, bébé d’une femelle bonobo nommée Lorel, Kanzi est rapidement adopté par une autre femelle dominante nommée Matata qui sera l’objet de recherches à l’Université d’État de Géorgie.

En 1981, Sue Savage-Rumbaugh et son mari ont un centre de recherche linguistique en lien avec la Georgia State University.

« Là, Savage-Rumbaugh a présenté à Matata une première version du clavier lexigramme, qui avait permis à certains enfants ayant des problèmes de développement de communiquer. Pendant que Kanzi gambadait dans le laboratoire, Savage-Rumbaugh s’asseyait à côté de sa mère, tenait un objet comme une patate douce ou une banane, et touchait le symbole correspondant sur un clavier, indiquant que Matata devrait le presser elle-même. La formation n’allait nulle part. Après deux ans, les chercheurs ont temporairement rappelé Matata à Yerkes pour la reproduction. »

Kanzi pointant sur le clavier de plus de 300 symboles

Faisant référence à un clavier de plus de 300 symboles en 2019, Kanzi a apparemment choisi le lexigramme «chasse» – une façon courante de lancer un jeu de tag avec un soignant ou un visiteur. (Kevin Miyazaki)

Kanzi a absorbé toutes les informations que sa mère n’avait pas réussi. Il continue à apprendre des mots et les symboles sur le clavier les années suivantes. Kanzi se montre capable, en novembre 2006, de reconnaître 348 symboles (ou items) et de comprendre environ trois mille combinaisons de deux mots (mots parlés par ses interlocuteurs). Comme les autres chimpanzés, il évoque des objets absents et invente de nouvelles formules pour désigner des éléments dont il ne connaît pas le nom.

The First InterSpecies-Internet Conversation
Lire cette vidéo sur YouTube.

En les étudiant, on a découvert que les bonobos se lèvent souvent pour marcher sur deux jambes et réagissent aux changements subtils dans les expressions faciales des gardiens humains. Alors que les chimpanzés utilisaient leurs seaux d’alimentation comme accessoires dans des parades agressives, les bonobos leur ont trouvé une variété d’utilisations non violentes: des toilettes, un récipient pour l’eau potable, un chapeau.

Ils sont capables de mentir et de comprendre la différence entre le bien et le mal.

Vidéo montrant les différents tests d’apprentissage réalisés par Kanzi

Ils sont capables de « vocaliser pour s’exprimer ». Dans une expérience, Kanzi et Panbanisha, sa soeur, ont été installés dans des pièces différentes d’où ils pourraient s’entendre. Par symboles, la psychologue a expliqué à Kanzi qu’on lui donnerait un yaourt. On lui a alors demandé de communiquer ces informations à Panbanisha. Kanzi les a vocalisées, et Panbanisha les a vocalisées en retour, et a choisi ‘le yaourt’ sur le clavier devant elle.

Des chercheurs du Great ape trust, dans l’Iowa (Etats-Unis) ont mis Kanzi, un mâle de 30 ans au défi d’extirper de la nourriture scellée dans un rondin de bois-comme de la moëlle dans un os –  ou enfouie dans du sable, de la boue puis un sol dur.

Pour en savoir plus, voici l’article de Sciences et Avenir

Sciences et Avenir présente : l'utilisation d'outils par des bonobos
Lire cette vidéo sur YouTube.

On s’est aussi rendu compte que les bonobos peuvent fabriqués des outils, faire du feu (après avoir vu un exemple), etc…

Vidéo montrant Kanzi allumant un feu de camp pour manger des guimauves (il sait aussi éteindre le feu)

Ape Makes A Fire: Kanzi The Bonobo Makes A Campfire
Lire cette vidéo sur YouTube.
Peinture réalisée par Kanzi

Dans sa peinture, à partir de 2013, Kanzi a utilisé le vert pour son nom – la même couleur que dans son lexigramme. Le symbole est dérivé d’un caractère chinois. (Kevin Miyazaki)

A la fin de sa carrière professionnelle, Sue Savage-Rumbaugh souhaitait que les bonobos retournent dans un refuge vers le lieu d’origine. En raison de la vie en totale captivité, cela n’a pas été possible.

Ces études ont permis de faire progresser nos connaissances concernant les bonobos. Néanmoins, on peut se demander si la manière de faire respecte vraiment « le droit animal ». Cela est sujet à contreverse.

Pour en savoir plus, voici le bel article du Smithsonian

En cours, on en parle ici:

Vive la curiosité !

Mme VERKEST